Drapeau du Parti démocratique des peuples (HDP)

Les députés incarcérés du HDP ont invité les organisations internationales à ne pas garder le silence concernant l’isolement et d’aller rendre visite à Abdullah Ocalan, « il est impossible de rester indifférent ». 

Les députés ont envoyé une déclaration commune concernant l’isolement que subit le leader kurde, Abdullah Öcalan :

« Des informations concernant la santé et la sécurité de M. Öcalan qui se trouve à l’île-prison d’Imrali sont inquiétantes. Après avoir été isolé du monde depuis 2015, en 2016 une personne de sa famille avait eu le droit de le rencontrer. Depuis ce jour, il n’a eu d’entretien ni avec sa famille, ni avec ses avocats. M. Öcalan n’est pas un prisonnier quelconque. Le peuple kurde est en attente d’informations venant de sa part. Cette politique d’isolement crée beaucoup d’inquiétudes pour notre peuple, en plus celles-ci ne sont pas sans raisons. Alors que les droits des kurdes sont violés, les déclarations du procureur concernant la santé et la sécurité de M. Öcalan ne sont pas convaincantes.

Nos demandes :

  • Vivant dans une période pleine d’inquiétudes et d’attentes, nous souhaitons que le gouvernement au pouvoir et les institutions mettent fin à cette isolement. Ils doivent agir immédiatement.
  • La politique d’isolement représente la montée de la tension, la division, les affrontements, l’ennemi du peuple kurde, être contre tout ce qui est en rapport avec les kurdes. Mais il ne s’agit pas seulement de ça. Dans la déclaration que M. Öcalan a rédigé à son interlocuteur qui se trouve à Dolmabahce, il affirme que la démocratisation de la Turquie passe par la coexistence des croyances, des cultures des peuples qui vivent ensemble dans cette région.
  • Nous comptons sur notre peuple et l’opinion publique pour suivre cette affaire parce que M. Öcalan a participé avec beaucoup de rigueur avec ses raisons, ses idées, ses suggestions et sa présence sur le plan régional et local pour trouver des solutions pacifiques et démocratiques. Celles et ceux qui défendent la paix ne peuvent rester indifférent.
  • Nous appelons les organisations internationales dont le Comité européen pour la prévention de la torture et des peines ou traitements inhumains ou dégradants : ne restez pas silencieux face à cette politique injuste !
  • Nous appelons l’Assemblée National de Turquie : vivre en paix, égaux en tant que citoyen libre, alors que les relations économiques, sociales, diplomatiques s’intensifient avec le peuple kurde, la clé de cette coexistence est entre les mains de M. Öcalan. Si l’assemblée souhaite maintenir une position active démocratique, pacifique elle doit agir. Les partis politiques doivent être les initiateurs de la paix et de la solution à la question kurde.
  • La famille, les avocats ou un groupe politique doit se rendre immédiatement à Imrali. Rien, ni personne ne pourra réduire les inquiétudes de notre peuple tant qu’une visite n’aura pas lieu. L’isolement inhumain doit prendre fin immédiatement. »

Signataires de la déclaration :

Selahattin Demirtaş – Prison d’Edirne

Figen Yüksekdağ – Prison de Kandıra

İdris Baluken – Prison de Sincan

Çağlar Demirel – Prison de Kandıra

Selma Irmak – Prison de Kandıra

Gülser Yıldırım – Prison de Kandıra

Burcu Çelik – Prison de Sincan

Abdullah Zeydan – Prison de Edirne

Ferhat Encü – Prison de Kandıra

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here