Adrien-Guihal-djihadiste-français-arrêté-Syrie-FDS-rojinfo
Adrien Guihal, djihadiste français, accusé d'être la voix de la revendication de l'attentat de Nice en juillet 2016, arrêté par les Forces démocratiques syriennes (FDS).

Le site d’informations des Forces démocratiques syriennes (FDS) a publié un communiqué de presse concernant l’arrestation en Syrie d’Adrien Guihal, djihadiste français, accusé d’être la voix de la revendication de l’attentat de Nice en juillet 2016.

Selon le communiqué des FDS, l’homme d’une trentaine d’années serait le commanditaire des attentats de Paris en Novembre 2015, et de Nice en Juillet 2016.

Le djihadiste en question avait été condamné en 2012 en France à quatre ans de prison dont un avec sursis pour avoir fomenté un projet d’attentat, mais que suite à sa libération, a pu rejoindre la Syrie et les groupes armés de Daech.

Communiqué des FDS :

« Après une enquête et un suivi des services de renseignements appartenant aux Forces démocratiques syriennes, nos forces ont mené une opération spéciale le samedi 19 Mai 2018, qui a conduit à l’arrestation d’un groupe de terroristes de Daech dirigé par Adrien Guihal, surnommé Abou Oussama al-faransi.

Le djihadiste est considéré comme l’un des terroristes les plus dangereux dans les rangs de Daech, et il a également joué un rôle dans le lancement des attaques terroristes qui ont frappé Paris en Novembre 2015, ainsi que dans l’élaboration des attaques qui ont frappé la ville de Nice le 14 Juillet 2016.

Adrien Guihal / Abou Oussama al-faransi est d’origine française, né en 1983, converti à l’Islam en 2003, il a été influencé par l’idéologie djihadiste. Il a été arrêté en France en 2012 pour appartenance à des organisations terroristes mais a ensuite été libéré. Il a rejoint les rangs de Daech et est passé en Syrie le 6 mars 2015 par le poste frontière de Tal Abyad qui était considérée comme la frontière officielle entre la Turquie et Daech.

Après que les terroristes aient perdu le contrôle de nombreuses villes, dont la province de Raqqa (lieu où le djihadistes se caché), Abou Oussama al-faransi a cherché un moyen de s’échapper en passant par la Turquie afin de rejoindre l’Europe, nos forces ont ainsi pu l’arrêter. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here